Liberia : Les zones côtières bénéficieront de l’extension du projet scientifique communautaire

0

La Fondation pour la Justice Environnementale (EJF) et l’Autorité nationale de la pêche et de l’aquaculture (NAFAA) se lancent dans un projet novateur de science communautaire pour gérer les requins et les raies dans trois nouvelles communautés côtières.

Par George Harris

Selon un communiqué de presse de EJF, le projet de science communautaire s’appuie sur sa réussite pour s’étendre de Monrovia (comté de Montserrado) et Robertsport (comté de Grand Cape Mount) à de nouvelles localités, y compris Buchanan (comté de Grand Bassa), Harper (comté de Maryland) et Marshall (Comté de Montserrado).

Il y a très peu d’informations, et dans certains cas pas du tout d’informations, sur comment se portent leurs populations [requins et raies]. Il y a un besoin urgent de recueillir des données cruciales qui peuvent contribuer à une gestion durable ; C’est pourquoi nous sommes ravis de travailler avec la NAFAA du gouvernement libérien et les communautés de pêcheurs pour essayer d’assurer un meilleur avenir aux requins et aux raies »,a déclaré Amdeep Sanghera, coordinateur de l’EJF pour ce projet.

Le projet vise à former les habitants des communautés côtières à la collecte d’informations clés sur la population de requins et de raies du Libéria. Former comment l’identification et la mesure des requins et des raies constituent des activités du projet dont les locaux doivent bénéficier. De plus, le projet offrira aux collectivités des opportunités de contribuer à des programmes visant à améliorer la durabilité des pêches.

Le communiqué de presse a également déclaré que les requins et les raies qui sont régulièrement pêchés au Libéria manquent de protection juridique. Il a ajouté que la lenteur de la croissance, la maturité sexuelle et le faible taux de reproduction sont d’autres facteurs qui rendent les requins et les raies vulnérables et les exposent à la surpêche.

Entre-temps, la directrice générale de la NAFAA, Emma M. Glassco, s’est félicitée de l’extension du projet à d’autres communautés côtières. Mme Glassco a ajouté que l’approche écosystémique apporterait plus d’avantages non seulement à la faune marine, mais aussi aux habitants locaux.

Les requins et les raies sont importants pour la santé des écosystèmes marins qui soutiennent les communautés de pêche locales. Avec la mise en place d’un nouveau gouvernement au Libéria, nous avons la chance de prendre un nouveau départ, en adoptant une approche écosystémique qui offre la meilleure solution possible pour les populations locales et la faune marine», a déclaré Emma M. Glassco.

Depuis 2013, EJF œuvre à l’identification et à la mesure des requins et des raies qui atterrissent à West Point (Monrovia) et à Robertsport (Grand Cape Mount), ses anciens sites de projets. Le communiqué de presse a également déclaré que l’EJF vise à exploiter les forces, l’expertise et les compétences locales et à témoigner sa reconnaissance aux individus et aux communautés locales qui prennent l’initiative de protéger leur monde naturel.

Share.

About Author

Leave A Reply

Copyright © SIPA | by: ZEPINTEL